• Les yeux ouverts, les yeux toujours verts

    Je les revois si prés de moi

    Tes yeux de feu, tes yeux de guerre

    Je les revois depuis des mois

    Tes yeux sévères, tes yeux colère

    Je les revois remplis d'effroi

    Face à ton destin qui s'opère

    Je les revois quand ils ont froid

    Tes yeux ouverts, yeux toujours verts

    Je les revois au fond de moi

    Tes yeux en quête de repères

    Je les revois, remplis d'émoi

    Plongeant dans ceux de ta mère

    Un au revoir hors de nos lois

    Tes yeux sincères comme une pierre

    C'était le soir à l'orée du bois

    Tes yeux se lèvent vers le ciel

    Je les revois, ils sont si clairs

    Ils regardent droit devant toi

    Je les revois dans un éclair

    Ils voient bien au delà de moi

    Je les revois transperçant l'air

    En quête d'un je ne sais quoi

    Je les revois quittant l'enfer

    Je les revois, j'ai pas le choix

    J'ai pas le choix, je suis à terre

    J'ai pas le choix, y'a rien à faire

    Je les revois dans mes prières

    Tes yeux verts, tes yeux toujours verts

    Tes yeux sont comme des perles

    Que t'aurait confié ton père

    Tes yeux sont comme des ailes

    Qu'aurait pu déployer ton frère

    Tes yeux extraordinaires

    S'éclaircissent avec le soleil

    Heureux celui qui pû leur plaire

    S'y plonger à l'orée du sommeil...

    Ton frère


  • Commentaires

    1
    Alexis
    Lundi 20 Mai 2013 à 22:39
    ça me retourne....j ai l'estomac noué, les larmes ont coulé et coulent toujours et merci pour ces photos, c'est bon de remettre une expression de bonheur sur son visage, quel sourire !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :